Rôles des polyamines

 

Les premières publications scientifiques sur les polyamines datent des années 1950.
Depuis, de nombreuses équipes dans le monde travaillent sur ce sujet afin d’élucider leur rôle et leur importance dans notre organisme.


Les concentrations cellulaires en polyamines sont finement régulées par un ensemble complexe d’enzymes de synthèse ou de dégradation ainsi que par des transporteurs spécifiques.
Cette complexité laisse penser que les polyamines ont un rôle essentiel dans la vie et la survie des cellules (Gilmour, 2007).

Aujourd’hui, nous savons que les polyamines du fait de leurs charges positives, ont une affinité pour les structures négativement chargées de l’organisme (en pratique, toutes les macro-molécules de l’organisme comme l’ADN, l’ARN entre autres), ce qui explique en partie leurs différentes fonctions :

  • Elles interviennent sur la stabilisation, la condensation et la conformation de l’ADN ;
  • Elles jouent également un rôle dans la transcription de l’ARN ;
  • Elles sont indispensables à la croissance et à la prolifération cellulaire en intervenant directement sur le cycle cellulaire des cellules ;
  • Elles régulent la réponse immunitaire ;
  • Elles modulent le fonctionnement de récepteurs du système nerveux central comme les récepteurs N-méthyl-D-asparthate (NMDA).

(Soulet & Rivest 2003 , Thomas & Thomas 2001)

 

En résumé :
Les polyamines interviennent dans de nombreuses fonctions de l’organisme.
En particulier, elles sont liées aux mécanismes impliquées dans les processus de prolifération cellulaire et dans le fonctionnement de récepteurs du système nerveux central.


Espace professionnels de santé

Identifiant
Mot de passe
Envoyer cette rubrique à un ami Imprimer cette page

ANAXIMANDRE - Parc d'innovation de Mescoat 29800 LANDERNEAU - Tel: 02 98 30 35 15 - info@anaximandre.com